vendredi 6 mars 2009

L'appel de la rouille



Le printemps arrive, les affaires reprennent !

Ca faisait un moment que je n'avais pas immatriculé une voiture :D

L'histoire a commencé au détour d'une conversation MSN ( kikoo lol ASV tu suces ? ) avec un bon pote à moi dont un des buts dans la vie est d'acheter les voitures les plus méprisantes de la planète. (le mépris étant pris au sens large et général). Ayant besoin de place, il m'a proposé de me céder à titre gratuit un de ses autres véhicules : une... Visa Gti.

Kesako, vous allez me dire ?

La Visa, c'est une vieille Citroën des années 70/80.

La vaste majorité des Visa étaient des véhicules de services, poussivement mûs par des moteurs bicylindres directement issus de ceux des 2cv6. Ces voitures vaillantes ont littéralement sillonné les villes et les campagnes français, mais leur physique difficile, leur grande rusticité et une certaine tendance à la biodégradation les a depuis reléguées au rang de rareté.

Au milieu d'un océan de Visa bas de gamme, il y a eu un tout petit îlot de luxe et d'opulence (?) : les Visa Gti.

Resituons le contexte : on est en 1985, Peugeot a racheté Citroën depuis quelques années déjà et vient juste de sortir la pimpante 205. Bientôt, une version musclée et mythique sort des usines : la 205 Gti. Véritable icone des années Macumba, cerceuil de milliers de gens au cours de la décennie qui suivra, puis fantasme de tous les kéké de France, la 205 Gti est LA gti française.

Du coup, elle éclipsera presque entièrement sa cousine à moustaches : la Visa Gti. Même moteur : XU5J de 1580cc, 105cv, 137 Nm de couple à 4000 tr/mn. Injection électronique bien entendu, GTI oblige.

On vendra très peu de Visa Gti, pourtant elle est très attachante, et plutôt efficace.

Reste que les designers avaient quand même abusé du LSD... Jugez en plutôt :

Intérieur de folie :


Jantes au dessin sur et racé :


Profil de rêve :



Arrière fin et élancé :


Planche de bord virile :

Compteurs ronds, volant sport, GTI !


A la conduite, ça se révèle totalement génial, la direction est ultra directe, ça freine pas mal, le chassis est bon. Le moteur est très sympa par rapport au poids, bref c'est top.

Merci encore à Mimile pour ce don très sympatique (voiture livrée, en plus)

5 commentaires:

Jolun a dit…

ouais le retour de la revanche de la visa GTI !!

Faudra que je touche le volant de ton ovni un jour ^^ vu que j'ai jamais touché un 205GTI j'ai le droit ?

Gwenvaël a dit…

Ben c'est quand tu veux !

veronikg a dit…

du grand n'importe quoi ^^
:D

ma2thieu a dit…

Gamin, j'ai été malade dans cette voiture (enfin, ce n'était pas une gti!). Les suspensions surement...

Gwenvaël a dit…

Pourtant elles sont "classiques" la dessus (amortisseurs/ressorts) :)